Bienvenue sur la page dédié à Jean-Marie qui nous a quitté le 8 janvier 2021. A toi notre père, mari, frère, grand-père, arrière grand-père, beau-père, beau-frère, oncle et fidèle ami. Toi qui incarne aussi bien la douceur de l’amour, nous t’aimons et te garderons au plus profond de nos cœurs.

Merci à vous

Les mots me manquent pour vous remercier de tout l’amour dont vous avez soupoudré sur nos cœurs suite au décès de mon père Jean-Marie. Chacun de vos mots nous ont fait tant de bien, nous ont accompagnés dans cette épreuve que je pensais insurmontable et qui était pourtant inévitable.

Je suis si fier de ce grand homme qui était pour beaucoup un exemple, un exemple de tolérance, d’amour et de courage.

Merci à vous tous de lui avoir rendu hommage de la plus belle des façons, merci d’avoir été là pour nous, vous êtes des gens formidables.


Cérémonie

La cérémonie de Jean-Marie s’est déroulée au cimetière de Neauphle le Vieux le vendredi 15 janvier à 15h00. La vidéo de la cérémonie restera quelque jours ici :

https://www.facebook.com/jean.marie.hauser.live/


Livre d’or

Vous avez l’occasion ici de coucher quelques mots dans ce livre d’or, de vous adresser à Jean-Marie ou la personne de votre choix.

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
63 messages.
Hauser Myriam Hauser Myriam de Jouars-pontchartrain a écrit le 9 janvier 2021 à 4 h 10 min:
Mon cher Papou,

Moi qui n est pas eu la chance de connaitre et vivre des moments merveilleux avec mes grands parents maternelle et paternelle, j ai eu l immense joie de t avoir dans ma vie avec Millie. En épousant Matthieu mon souhait s est réalisé je te remercie de m avoir adopté comme ta petite fille et pour tout l amour que tu m as donné . Papou je t aime très fort, tu as été et restera à jamais mon grand père et l arriere grand-père de mes enfants. Repose en paix. Avec tout mon amour. Myriam
Sandra Montlouis-Felicite Sandra Montlouis-Felicite de St-Hubert, Canada a écrit le 8 janvier 2021 à 22 h 56 min:
Merci Jean-Marie d’avoir pu vous connaître, toi et les tiens. Il est certain que tu auras laissé par ton sourire, ta chaleur, ton amour sincère, une trace indélébile dans mon cœur et mes pensées. Merci encore pour ton exemple de dévouement et d’abnégation. Me croiras tu si je te disais que j’ai souvent pensé à toi ? En quelles circonstances ? Tout simplement en priant et qu’il faut dire Amen. Jean-Marie avait une façon bien particulière de prononcer ce mot qui m’a indubitablement marquée à vie !! Repose en paix et ce n’est qu’un au revoir.
Jean-Luc Jean-Luc de Bois d'Arcy a écrit le 8 janvier 2021 à 9 h 00 min:
Mon papa d'amour, comment te remercier pour toutes ces années, tu as toujours été la, sans jugement aucun, toujours avec amour et bienveillance.

Je me souviens du jeune que tu avais arrêté dans la rue après qu’il ait volé le sac à main d’un vielle dame. Alors que les gens voulaient le voir remis à la police, à notre grande surprise, tu l’avais fait monter dans la voiture pour le ramener à la maison. Tu lui avais alors expliqué que ce qu’il venait de faire était lâche et qu’il fallait travailler pour gagner de l’argent, tu lui avais offert un petit boulot. Après avoir bêché le fond du jardin, le jeune avait pris peur et s’était enfuit. Deux jours plus tard, il sonnait à la porte pour récupérer sa montre qu’il avait oublié. Il fut surpris que tu lui tendes l’argent qu’il avait mérité, tu avais tenu parole en lui donnant une belle leçon de vie.

Alors que Parkinson te dévorait peu à peu, pas une seule plainte, juste des sourires pour nous rassurer. Un homme extra ordinaire, un père et un mari aimant, toujours au petits soins pour maman, un grand homme dont je suis si fier.

Au revoir mon papa chéri, tu es parti ce matin à 11h mais rien n’a changé, tu es toujours aussi présent dans notre cœur, tes beaux yeux bleus et ton sourire charmeur seront toujours la quand nous penserons à toi. Merci papa de nous avoir tant donné, de nous avoir tant aimé. Je t’aime

Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

La mort n’est rien, je suis seulement passé, dans la pièce à côté.
Je suis moi. Vous êtes vous.
Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.
Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné, parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.
La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de vos pensées, simplement parce que je suis hors de votre vue ?
Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.
Vous voyez, tout est bien.

CANON HENRY SCOTT-HOLLAND, TRADUCTION D’UN EXTRAIT DE THE KING OF TERRORS, SERMON SUR LA MORT, 1910.


Images de vie


Ecoutez votre cœur

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l’amour que j’apporterai !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d’automne,
Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l’étoile qui brille dans la nuit ! – Poème amérindien


Hommage musical

There Is Sunshine in My Soul Today – The Mormon Tabernacle Choir
Over the Rainbow – Mormon Tabernacle Choir
Amazing Grace – Amira Willighagen