Bienvenue sur la page dédié à Jean-Marie qui nous a quitté le 8 janvier 2021. A toi notre père, mari, frère, grand-père, arrière grand-père, beau-père, beau-frère, oncle et fidèle ami. Toi qui incarne aussi bien la douceur de l’amour, nous t’aimons et te garderons au plus profond de nos cœurs.

Merci à vous

Les mots me manquent pour vous remercier de tout l’amour dont vous avez soupoudré sur nos cœurs suite au décès de mon père Jean-Marie. Chacun de vos mots nous ont fait tant de bien, nous ont accompagnés dans cette épreuve que je pensais insurmontable et qui était pourtant inévitable.

Je suis si fier de ce grand homme qui était pour beaucoup un exemple, un exemple de tolérance, d’amour et de courage.

Merci à vous tous de lui avoir rendu hommage de la plus belle des façons, merci d’avoir été là pour nous, vous êtes des gens formidables.


Cérémonie

La cérémonie de Jean-Marie s’est déroulée au cimetière de Neauphle le Vieux le vendredi 15 janvier à 15h00. La vidéo de la cérémonie restera quelque jours ici :

https://www.facebook.com/jean.marie.hauser.live/


Livre d’or

Vous avez l’occasion ici de coucher quelques mots dans ce livre d’or, de vous adresser à Jean-Marie ou la personne de votre choix.

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
63 messages.
Cholain MarieClaude Cholain MarieClaude de L’Ile-Saint-Denis a écrit le 13 janvier 2021 à 23 h 02 min:
Au mariage de Jean-Marie et Lucile, ma cousine Dominique s’était trompée et avait pris ma robe, je boudais parce que du coup ma robe était trop courte. Et Jean-Marie m’a dit tout doucement « c’est pas grave, on verra tes belles chaussures ». Je m’en souviens encore 60 ans plus tard ! Il nous parlait comme à ses élèves. Prof un jour, prof toujours !
Timothée Hauser Timothée Hauser de Neauphle Le Vieux a écrit le 12 janvier 2021 à 22 h 03 min:
Repose en paix, Papou mes plus belles années étaient quand j'étais plus jeunes et que je me rendais chez toi les mercredis toute la journée. Tu me racontait des histoires ou des anecdotes sur des événements passés, j'adorais ces journées. Puisses-tu reposer en paix, Papou, mon symbole de la paix.
pascale DAUGUET pascale DAUGUET de LE GRAND VILLAGE Plage a écrit le 12 janvier 2021 à 14 h 55 min:
Un souvenir drôle..
.Nous étions fiancés Luc et moi et passions nos vacances à Portbail (50)....Jean-Marie et Lucile étaient avec nos cousins à Barneville (50) en camping.....1974.....Ils nous invitent à manger avec eux d'excellentes escalopes...Luc très gourmand, mais arrivant récemment dans la famille...se régalait d'avance....Quelle ne fut sa surprise!!!! c'était des escalopes de blé!!! cuisinées avec amour par Lucile.... Nous avons bien ri en voyant sa tête ....ils étaient végétariens.....et je ne lui avais pas dit.
Il ne faut pas oublier toutes les petites choses qui font notre vie et partager ensemble le meilleur et le pire.
Jean-Marie tu es parti dans un autre monde mais tu resteras présent dans la mémoire de chacun de nous dans tous les gestes de notre quotidien.
Je pense à ma chère Tata qui aura besoin de tous vos soutiens et votre amour, ainsi qu'à mes cousins que j'aime et qui ont été formidables dans ces moments difficiles .
Juste un mot que Josette m'a demandé d'écrire....Jean-Marie n'était pas que mon beau frère.....C'est mon frère que j'ai perdu aujourd'hui!❤
Stegmann Stéphanie Stegmann Stéphanie a écrit le 12 janvier 2021 à 12 h 57 min:
Tu as été une personne très importante dans ma vie, tu représentais le calme, la sincérité, la gentillesse, la compassion .
Ton regard disait long sur ta magnifique personnalité, aimé tu l’as été de tous, Homme au grand cœur , sourire inoubliable , tu distribuais l’amour tout autour de toi, ta voix douce me manque déjà .
Tu laisses un bel héritage à notre famille, la détermination, l’envie de toujours apprendre , d’aller parfois au bout de ces limites .
Ton anniversaire restera gravé dans ma mémoire , j’ai été très heureuse de te voir, de partager ce moment, d’avoir pu être présente m’a comblé de bonheur.
Tu resteras dans mon cœur pour l’éternité.
Merci Lucile d’avoir Donné tant d’amour à Jean-Marie, un amour réciproque .
Je t’aime Tonton Jean-Marie 💖
Valentine Bamy Valentine Bamy de Villepreux a écrit le 12 janvier 2021 à 11 h 56 min:
Merci Jean-Marie d’avoir été présent à des étapes très importantes de ma vie : tu m’as enseignée puis donné ma bénédiction patriarcale, tu m’as préparée pour rentrer dans le temple et recevoir mes ordonnances et tu m’as m’aidée à consolider mon mariage grâce à vos enseignements sur les moyens de renforcer les relations conjugales. En plus de tes beaux enseignements, ta si belle relation avec Lucile, qui a perduré dans le temps malgré les épreuves, continue d’être un exemple pour moi. Vous avez continué de prendre soin l’un de l’autre malgré les difficultés de la vie et je sais que ce lien qui vous unit est éternelle et je prie pour que Lucile puisse ressentir de la paix en attendant de te retrouver. J’imagine tes retrouvailles joyeuses avec mon grand père qui nous a quittés il n’y a pas longtemps. Tes amis ici sont tristes que tu sois partis mais tes amis là haut doivent être si heureux de t’avoir retrouvé !
Philippe Gubbay Philippe Gubbay de Dubai a écrit le 12 janvier 2021 à 8 h 40 min:
Bien chère Lucille,

C’est avec une grande émotion que j’apprends que Jean-Marie nous a quitté.

Jamais je n’oublierai la gentillesse, la charité et l’amour sincère que Jean-Marie et toi avez constamment exprimé tout au long de votre vie.

Nous en avons tous été les heureux bénéficiaires au fil des ans.

Merci de m’avoir accueilli comme un fils il y a des années de cela.

Merci de toujours briller de cette belle lumière du Christ.

Je vous aime.

Bien bien affectueusement

Philippe
Pirjo Radix Pirjo Radix de Cuigy-en-Bray a écrit le 11 janvier 2021 à 19 h 16 min:
Merci, Jean-Marie, de tout l'amour, service, soutien, bénédictions et l'exemple que tu m'a donné. Avec Lucile vous avez été les premiers à m'accueillir dans votre foyer, le temps que je trouve du travail quand, étant jeune fille, je suis arrivée en France. Même ne parlant pas la langue francaise j'ai senti votre amour et vous avez été comme une famille pour moi, et j'en suis toujours infiniment reconnaissante.
Je prie pour toute la famille que le Seigneur adoucisse votre chemin tout le temps que vous avez à vivre ici-bas avant les retrouvailles glorieuses. Je vous aime. Que le Seigneur vous bénisse en tout.
DENIAU Marcel DENIAU Marcel de Le chesnay a écrit le 11 janvier 2021 à 18 h 12 min:
Nous venons d'apprendre la triste nouvelle.
Agnès et moi-même nous joignons à tous ceux qui regretterons Jean-Marie.
Il y a déjà quelques années nous avons travaillé avec lui et aussi avec Lucile. Il apportait la paix.
D'où tu es Jean-Marie, veille sur nous.
Agnès et Marcel Deniau
Charlotte Hauser Charlotte Hauser de Paris a écrit le 11 janvier 2021 à 16 h 58 min:
Mon petit papou,

C'est vraiment étrange de me dire que je ne verrais plus tes beaux yeux bleus, si malicieux, si complices et tellement remplis d'amour pour tes proches... Je n'arrête pas de me répéter que pour toi, c'est enfin la délivrance et que du coup il faut se réjouir et non pleurer mais que veux-tu, nous on reste et on est privés de ta présence alors ça me rend triste.
J'ai l'impression d'avoir toujours pu profiter de moments privilégiés avec toi, tu as toujours trouvé un peu d'énergie pour que nous discutions et que nous rigolions, je t'en remercie du fond du coeur mon petit papou.
A travers nous tous, ton héritage sera toujours vivant, j'ai hérité de ta gourmandise et d'une certaine tendance à la triche aux jeux de société mais surtout de ta passion pour raconter les histoires. Grâce à toi j'ai découvert tant de contes, imaginé tant d'univers ... j'ai hâte de transmettre ces imaginaires à mes enfants, même si j'aurais aimé qu'ils les entendent de ta voix de conteur inimitable...
Je sais que ton amour continuera de m'accompagner, avec Millie vous représentez les modèles que j'ai toujours voulu suivre,

Je t'aime,
Ta petite Charlotte
HAUSER Roland HAUSER Roland de Veckring Moselle a écrit le 11 janvier 2021 à 12 h 44 min:
a mon frère, content de t'avoir revu une dernière fois la semaine passée, d'avoir pu t'apporter un peu de bonheur peut-être. Que de souvenirs depuis la rencontre de Lucille et Jean-marie sur la plage de Saint-Malo. L'union de nos deux familles n'a donné que du plaisir a découvrir une autre manière de vivre, que dire des premiers voyages en train, traction électrique depuis Metz jusqu'a Bar-le-duc, puis changement de traction en locomotive a vapeur jusque Paris-Est, toute une époque. L'ambiance du marché du samedi d'Argenteuil, les locomotives a vapeur qui manœuvraient dessous, c'était magique a voir. Les vacances en Normandie, des souvenirs que je n'auraient jamais pu avoir sans toi et Lucile, les bons souvenirs des fêtes familiales dans la maison de la rue Raspail, avec plein d'autres souvenirs que l'ont ne peux oublier.
Te voici enfin délivré des tourments et des souffrances de la vie terrestre, tu vas rejoindre nos proches parents, comme cela tu n'y seras pas seul, repose en paix ...

Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

La mort n’est rien, je suis seulement passé, dans la pièce à côté.
Je suis moi. Vous êtes vous.
Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.
Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné, parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.
La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de vos pensées, simplement parce que je suis hors de votre vue ?
Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.
Vous voyez, tout est bien.

CANON HENRY SCOTT-HOLLAND, TRADUCTION D’UN EXTRAIT DE THE KING OF TERRORS, SERMON SUR LA MORT, 1910.


Images de vie


Ecoutez votre cœur

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l’amour que j’apporterai !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d’automne,
Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l’étoile qui brille dans la nuit ! – Poème amérindien


Hommage musical

There Is Sunshine in My Soul Today – The Mormon Tabernacle Choir
Over the Rainbow – Mormon Tabernacle Choir
Amazing Grace – Amira Willighagen