Bienvenue sur la page dédié à Jean-Marie qui nous a quitté le 8 janvier 2021. A toi notre père, mari, frère, grand-père, arrière grand-père, beau-père, beau-frère, oncle et fidèle ami. Toi qui incarne aussi bien la douceur de l’amour, nous t’aimons et te garderons au plus profond de nos cœurs.

Merci à vous

Les mots me manquent pour vous remercier de tout l’amour dont vous avez soupoudré sur nos cœurs suite au décès de mon père Jean-Marie. Chacun de vos mots nous ont fait tant de bien, nous ont accompagnés dans cette épreuve que je pensais insurmontable et qui était pourtant inévitable.

Je suis si fier de ce grand homme qui était pour beaucoup un exemple, un exemple de tolérance, d’amour et de courage.

Merci à vous tous de lui avoir rendu hommage de la plus belle des façons, merci d’avoir été là pour nous, vous êtes des gens formidables.


Cérémonie

La cérémonie de Jean-Marie s’est déroulée au cimetière de Neauphle le Vieux le vendredi 15 janvier à 15h00. La vidéo de la cérémonie restera quelque jours ici :

https://www.facebook.com/jean.marie.hauser.live/


Livre d’or

Vous avez l’occasion ici de coucher quelques mots dans ce livre d’or, de vous adresser à Jean-Marie ou la personne de votre choix.

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
63 messages.
Tornar Tornar de Elancourt a écrit le 15 janvier 2021 à 6 h 12 min:
Nous disons toutes nos sincères condoléances à la famille Hauser et notamment à Lucile!
Jean-Marie restera toujours comme un frère et un père spirituel à la fois, pour l'ensemble des membres de notre famille.
Les photos postées de sa vie sont éloquentes, principalement, celle de toute sa grande famille réunie. Merci de nous laisser entrevoir ce qu'est une famille bénie par ce couple exceptionnel, que sont les Hauser ! Bien à vous🥰😇
Emmanuelle Giraud-carrier Emmanuelle Giraud-carrier de Valence a écrit le 14 janvier 2021 à 19 h 05 min:
Je garde de Jean-Marie le souvenir de sa grande douceur et son talent de pédagogue qui partageait ses connaissances avec soin, précision mais aussi en transmettant la confiance en soi. On ne peut pas se sentir bête à son contact car son regard est bienveillant. Grâce à lui, je sais me laver avec un verre d'eau et allumer un feu sous la pluie! C est anecdotique mais ça reste un bon souvenir. Dans mon adolescence il a été de ceux qui ont pris le temps de me connaitre personnellement et de me faire confiance, malgré les apparences. C'est probablement LE plus précieux de mes souvenirs. Merci aussi à toi, Lucille, sa fidèle alliée. Mes pensées vous accompagnent tous.
Emmanuelle
Christophe et Isabelle Giraud-Carrier Christophe et Isabelle Giraud-Carrier de Écully a écrit le 14 janvier 2021 à 16 h 44 min:
Chère Lucile et famille,
Nous gardons un merveilleux souvenir de Jean-Marie et son amour pour nous la jeunesse de l’époque et son enthousiasme pour les camps de jeunes. Nous nous souviendrons toujours de sa confiance en nous et de sa capacité de voir le bon dans chacun. Nous prions le Seigneur que son esprit de paix vous accompagne en ces moments de séparation et que la certitude d’une glorieuse résurrection vous donne l’espoir d’une réunion prochaine. Nous vous aimons. Isabelle et Christophe
Famille BOQUILLON Famille BOQUILLON de 64140. Lons a écrit le 14 janvier 2021 à 13 h 07 min:
Chère famille, sachez que nous sommes nous aussi très tristes du décès de notre frère Jean Marié. Il était notre modèle, depuis un peu plus de cinquante ans et aussi notre guide spirituel il a été avec frère Drouot les premiers dirigeants que nous avons eu en arrivant à l’Eglise rue de L’otage toujours bien veillants et prenant un grand soin de leurs brebis . Merci à tous les deux de votre Amour fraternel, c’est bien grâce à vous que nous sommes toujours dans l’Eglise. Nous n’oublierons jamais tous ces bons moments passés au Temple et ces fous rires aussi au Temple
Avec tout notre amour fraternel
Joselyne et Bernard
Laurence Prieur (Roy) Laurence Prieur (Roy) de Breuil Bois Robert a écrit le 14 janvier 2021 à 12 h 21 min:
Chers Lucile, Jean-Luc, Jean-Christophe, Corinne et toute la famille...
Jean-Marie a toujours été pour moi une force de la nature... Si grand et si puissant... Il était aussi une force spirituelle... Et cette force spirituelle, il savait la partager... Qui n'a pas été touché par l'acuité de son regard bleu, par la profondeur de sa voix, par le rythme de ses mots ? Sa voix... A la fois douce et tellement pénétrante... C'est drôle parce que maintenant que j'y pense, je fais un rapprochement avec cette voix douce mais ferme dont les Ecritures nous parlent...
Quelle présence aussi... Pour lui, pas besoin de parler fort ou longtemps pour qu'on l'écoute... Pas besoin qu'il gesticule pour qu'on fasse attention à lui. Il lui suffisait juste d'être...
J'ai de nombreux bons souvenirs avec lui et avec toute la famille... Ces souvenirs remontent à mon adolescence et à ce fameux camp des Charmettes... Ce fut un moment très important pour l'enracinement de mon témoignage... Je me souviens aussi des leçons sur le mariage que je suivais assidûment en piaffant d'impatience pour les mettre en pratique !!
Jean-Marie, c'était et c'est toujours, j'en suis sûre, le Prince Charmant de Lucile... Jean-Marie et Lucile ont réussi à prouver que les contes pouvaient résister à la dureté de la vie... Certes, le Prince Charmant et sa princesse vieillissent, mais ils continuent à s'aimer, et cet amour est si fort qu'il surpasse tout le reste...
Maintenant que Jean-Marie est délivré de sa terrible maladie, Lucile peut se concentrer sur tout ce qu'ils ont construit ensemble... Je suis sûre que pour elle, leur plus belle réussite est leur famille... Et c'est vrai, quelle magnifique famille !
Je vous souhaite à tous, tout le courage nécessaire pour surmonter l'épreuve de la séparation. Ensemble, vous serez plus forts. Je pense surtout à Lucile qui doit se sentir à la fois veuve, orpheline et privée de la moitié de son être... Que l'Espérance de se retrouver ensemble, unis auprès de notre Père Céleste puisse la porter, puis vous porter tous.
Je vous embrasse fort
Gérard et Annie Giraud-Carrier Gérard et Annie Giraud-Carrier de Revel a écrit le 14 janvier 2021 à 11 h 28 min:
Chers Lucile, Jean-Luc, Jean-Christophe et toute la famille,
Nous regardons les montagnes qui nous entourent et nous pensons à Jean-Marie, puissant, immuable, protecteur. A ce que nous ressentons à la perte de notre cher ami, compagnon de service, frère dans l’évangile, nous imaginons dans une toute petite mesure ce que vous pouvez éprouver à l’absence d’un époux et d’un papa, à la fois si solide et si doux. De ce temps où nous l’avons connu il ne nous laisse que des souvenirs d’humanité, d’intégrité, de force paisible pour le bien. Nous attendons de le retrouver, libéré des chaînes de la mortalité, enthousiaste et chaleureux. Nous prions pour vous, nous vous aimons.
Annie et Gérard
Borderie Joumana Borderie Joumana de Puteaux a écrit le 14 janvier 2021 à 10 h 20 min:
A notre cher ami Jean-Marie

Celui qui nous a enseigné la grandeur des trésors infinis de l’Amour de Dieu,
Et les valeurs de la beauté de la vie


Vas, notre cher ami, ton amour, ta gentillesse et ta douceur témoignent de la pureté de ton âme.

Vas et marche vers ta demeure, vers le chemin du retour…

Vas et marche, ton chemin te ramène vers les sentiers de la rencontre…

Vas et marche tu es lumière et la lumière t’attend.

Vas …Marche…Cours vers les bras ouvert d’un Père heureux de retrouver son fils aimer.


Avec tout mon Amour et affection,

Joumana Borderie
natacha tournoux natacha tournoux de sannois a écrit le 14 janvier 2021 à 10 h 07 min:
Lorsque Jean Marie vous regardait avec ses yeux bleus si clairs, on avait l'impression qu'il regardait jusqu'au fond de votre âme! Lorsque j'ai rencontré Olivier qui est maintenant mon mari, il n'était pas membre de notre Eglise. Lucile et Jean Marie qui faisaient alors partis de notre paroisse nous ont accompagné et aidé de leur conseils au début de notre relation et de son chemin vers le Christ, (2 choses bien différentes et que je souhaitais être séparées l'une de l'autre!!) Un jour que je partageais avec Lucile et Jean Marie ma confusion de voir mon amour pour Olivier grandir alors que sa foi ne semblait pas trop bouger, Jean Marie m'a regardé droit dans les yeux et m'a dit : "Ai confiance, j'ai vu de la lumière en lui. Il faut qu'il fasse son chemin, mais tout ira bien". Pour tout ceux qui ont déjà eu ce genre de conversation avec Jean Marie, vous savez que vous ne pouvez pas douter et remettre en question ses paroles!!! J'ai donc pris mon mal en patience et quelques mois , ou année, nous avons eu la bénédiction d'être scellés pour le temps et l'éternité dans le temple de Francfort par Jean Marie... Cela fait bientôt 21 ans maintenant! Merci à tous les deux d'avoir étaient des conseillers "extérieurs" si précieux! Merci de nous avoir montré le chemin! Lucile, je sais que la vie sans ton époux à tes côtés ne va pas être facile, mais la vie avec Parkinson ne l'était pas non plus et Jean Marie se faisait de plus en plus rare... Je sais qu'il est maintenant constamment avec toi, de l'autre côté du voile, et qu'il trouvera le moyen de te le faire savoir.... Nous vous aimons beaucoup et sommes de tout coeur avec vous pour aider à passe ce moment difficile. Grosses bises à toute la famille
Roland et Monique Roland et Monique de Valence a écrit le 14 janvier 2021 à 9 h 53 min:
Jean-Marie sera toujours pour moi, une voix douce, calme et apaisante, un regard pénétrant un témoignage intense démontré par une totale implication dans l’œuvre, un ami sincère, un compagnon de service que j’ai particulièrement connu et reconnu dans les conférences de jeunesse avec mes parents. Jean-Marie est l’exemple d’un disciple d’exception disponible pour rendre service. Son sourire avec celui de Lucie resteront gravés dans notre esprit. Monique et Roland
DURIEZ Olivier DURIEZ Olivier de Saint Étienne du Rouvray a écrit le 14 janvier 2021 à 9 h 42 min:
Jean-Marie m’a fait de la peine uniquement par son décès. Il a été la gentillesse personnifiée.
Étant tout jeune adulte, je l’ai connu lors de ses visites à la jeune Branche de Rouen.
Les années qui ont suivi ont été inspirantes en sa compagnie et celle de son épouse, Lucile.
L’exemple qu’a été Jean-Marie m’encourage à persévérer dans la vie des principes et ordonnances de l’Évangile avec l’espérance de le retrouver après cette vie.
Mon épouse, Deolinda, se joint à moi pour exprimer nos vives condoléances à Lucile et à sa famille en priant notre Seigneur de les bénir.
Olivier DURIEZ

Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

La mort n’est rien, je suis seulement passé, dans la pièce à côté.
Je suis moi. Vous êtes vous.
Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.
Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné, parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.
La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de vos pensées, simplement parce que je suis hors de votre vue ?
Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.
Vous voyez, tout est bien.

CANON HENRY SCOTT-HOLLAND, TRADUCTION D’UN EXTRAIT DE THE KING OF TERRORS, SERMON SUR LA MORT, 1910.


Images de vie


Ecoutez votre cœur

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l’amour que j’apporterai !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d’automne,
Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l’étoile qui brille dans la nuit ! – Poème amérindien


Hommage musical

There Is Sunshine in My Soul Today – The Mormon Tabernacle Choir
Over the Rainbow – Mormon Tabernacle Choir
Amazing Grace – Amira Willighagen