Peut de gens prennent le temps d'explorer les alentours de Las Vegas, la plupart des touristes ne se doutent pas des trésors qui sont a moins de 45 minutes du centre ville. Valley of Fire, Red Rock,Nelson, Cold Creek Canyon, Lake Mead sont autant de site a visiter qui enchanteront vos papilles visuelles.
Carte
Photo
Video

Un désert attachant

Il existe peu d'endroits comme Valley of Fire qui possèdent une telle concentration de roches multicolores. Deux jours minimum dans le parc permettent d'en savourer les formes et couleurs qui font la richesse du parc. Si vous souhaitez faire quelques images au coucher du soleil, "The Fire Wave" est un endroit des plus magiques.

Situation

Le parc d'État de Valley of Fire ("Vallée de Feu") est un parc de l'État du Nevada dans l'ouest, a 1 heure de Las Vegas, non loin de Lake Mead. Situé en zone désertique, il doit son nom à la couleur flamboyante de certains rochers en grès. Ouvert en 1935, le parc est le plus ancien et le plus étendu du Nevada. Il fait partie du désert de Mojave.

Visite du parc

Les points de vues sont assez éloignés des uns des autres, la plupart de la visite se fera en voiture. Il existe 4 sentiers de randonnées qui vous permettrons de découvrir des vestiges vieux de 3000 ans, des pétroglyphes bien préservés. Si vous souhaitez suivre quelques sentiers balises et faire quelques photos, ne partez pas en fin d'apres midi sous peine de trouver de trop nombreuses zones d'ombres.

Mouse Tank

40 minutes pour suivre le chemin balise.

White Domes trail,

Un de mes sentiers favoris qui permet de voir diverses formations de roche. Comptez environ 45 minutes pour faire la boucle

The Fire Wave

Une mini "Wave" ou des couches multicolores ornent les rochers.

Ce sentier n'est pas encore répertorié dans la brochure du parc délivré a l'entrée, il vous faudra vous garer au parking #3 et suivre un panneau pointant vers "The Wave".

Préhistoire

Les rochers multicolores de la Vallée de Feu ont été formés il y a 150 millions d'années, à l'époque des dinosaures. Des processus complexes de sédimentation, soulèvement et érosion du Grand Bassin sont apparus de magnifiques paysages minéraux.

Les premières communautés humaines s'installent dans la préhistoire : les Basketmakers, suivis de la culture anasazi, laissent des traces de leur présence à travers les pétroglyphes. Ces signes gravés dans la roche évoquent des scènes de chasse ou peut-être des calendriers. Les plus anciens ont 3000 ans.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *