USA

Ce pays qui est presque le mien, m’enchante, m’appelle et m’inspire depuis plus de 30 ans. Une histoire d’amour qui à commencée à l’époque de mes 18ans et qui perdure. J’étais parti seul à la découverte de ce nouveau monde et ou j’y ai vécu près de 3 ans. J’ai parcouru les plaines et déserts du Canada au Mexique, dans le grand ouest du pays avec toujours le même émerveillement devant la diversité des paysages.

Le grand Ouest des USA

Mythique Ouest américain, ses incroyables paysages, ses grands parcs ! Des gorges rabotées par les glaciers de Zion aux pinacles de Bryce, en passant par le Grand Canyon, aux dimensions étourdissantes, et la solitude des plateaux de Canyonlands… un chatoiement de jaunes, ocres, bruns, rouges vifs, couleurs changeant en fonction des jeux de lumière.

Les déserts

Le desert de l’ouest américain est source d’inspiration constante. J’aime le désert, je m’y sens bien, j’aime sa flore au printemps, sa chaleur en été, ses paysages enneiges en hivers, sa grande quiétude.

Tous les grands déserts américains sont situés dans le Sud-Ouest des Etats-Unis. Essentiellement répartis entre le Nevada, la Californie, l’Arizona, le Nouveau-Mexique, l’Utah et une partie du Texas, ces déserts sont au nombre de quatre.

  1. Le désert du Grand Bassin. Cet ensemble formé de steppes et petits déserts recoupe le nord du Nevada et une petite partie des états limitrophes : Oregon, Idaho, Californie et Utah ;
  2. Le désert du Mohave, en Californie, qui inclut la Vallée de la Mort ;
  3. Le désert du Chihuahua se trouve essentiellement au Mexique mais touche l’extrémité occidentale du Texas et le Sud du Nouveau-Mexique. Ce désert inclut les dunes de gypse de White Sands au Sud d’Alamogordo.
  4. Le désert du Sonora occupe une grande partie de l’Arizona et le Sud-Est de la Californie. Ce désert est la plus grande zone désertique du continent et contient les célèbres cactus dits « saguaro » qui peuvent atteindre 15 m de hauteur. La ville de Tucson se trouve à la limite orientale de ce désert.

Gatronomie

On peut se targuer de produire la meilleur gastronomie au monde, je n’ai jamais mangé de burger aussi délicieux qu’au USA ! Je parle de restaurants, pas de fast food, quoique quelques chaines tirent leur épingle du jeu (avec de la viande fraîche !). On peu très bien manger et à des prix raisonnables, le seul challenge étant de finir son assiette, qui sont le plus souvent au format XXL.

J’ai été impressionné par la cuisine du Nouveau Mexique et plus particulièrement a Santa Fé. Une gastronomie de star (il y a un nid de stars pas loin) mais a des prix allant de 30$ à 50$ pour le prix moyen, il y a également de la grande cuisine à déguster. La Californie remporte une mention spéciale, puis le sport fédéral consiste à bien manger et à faire du sport. Sinon Las Vegas à toute les cuisines du monde a portée de main, du buffet de luxe au restaurant 3 étoiles.

Les amérindiens

Avant l’arrivée des Européens, les nations indiennes étaient souveraines, avec un développement agricole significatif, les grandes villes et les villes rurales, des édifices monumentaux, des chaussées et des canaux, les économies florissantes et les populations robustes. On ne parle toujours pas officiellement de génocide alors que plus de 14 millions d’amérindiens ont été massivement tués (à comparer aux 5 millions de victimes de la Shoah), que se soit à l’arme de guerre ou par des maladies. Les maladies européennes, y compris la rougeole, la variole, le choléra et la fièvre typhoïde ont décimées ces peuples. La tribu des Navajo, deuxième en nombre, compte seulement 300 460 membre de nos jours (2015).

Il a fallu attendre 2009 pour les dirigeants des 564 tribus amérindiennes soient officiellement invitées à la maison blanche par Barack Obama pour la première fois! Il existe toujours aujourd’hui une forme rampante de racisme envers les natifs qui ont été massacrés et spoliés de leurs terres.