Djerba, parfois orthographiée Jerba, est une île de 514 km2 (25 kilomètres sur 20 et 150 kilomètres de côtes) située au sud-est du golfe de Gabès2 et barrant l’entrée du golfe de Boughrara, au sud-est de la Tunisie. C’est la plus grande île des côtes d’Afrique du Nord. Sa principale ville, Houmt Souk, rassemble à elle seule 42 992 des 163 726 Djerbiens.

Ulysse l’aurait traversée, les Carthaginois y fondèrent plusieurs comptoirs, les Romains y construisirent plusieurs villes et y développèrent l’agriculture et le commerce portuaire. Passée successivement sous domination vandale, byzantine puis arabe, Djerba est devenue depuis les années 1960 une destination touristique populaire.

L’île est reliée au continent, au sud-ouest par un bac qui conduit d’Ajim à Jorf et au sud-est par une voie de sept kilomètres, dont la première construction remonterait à la fin du IIIe siècle av. J.-C., entre la localité d’El Kantara et la péninsule de Zarzis.

Si comme moi le développement touristique de masse n’est pas votre destination de rêve, on peu toutefois trouver des sujets photographiques qui ne manquent pas d’intérêt. Hormis le fait qu’il est très difficile de faire des images des habitants, le refus étant quasi systématique, il va falloir ruser si vous souhaitez incorporer des l’humain dans vos images.

Djerba – Djerbahood

Inaugurée le 6 octobre 2014 dans le village d’Erriyadh, Djerbahood a rassemblé 150 artistes de 30 nationalités différentes qui ont posé leurs œuvres sur les murs aux quatre coins de ce véritable musée à ciel ouvert. Au total, 250 pièces à découvrir au fil d’une déambulation unique au monde : des pochoirs, des peintures, des graffitis. Le village entier offre de l’art éphémère comme une expérience unique de street art, premier mouvement artistique entièrement international.

Site officiel Djerbahood

Liens utiles

Video